La restauration du Patrimoine

 

La restauration du patrimoine s'organise autour de semaines de chantiers de 3 types:

  • les chantiers de réouverture et d’entretien des maisons et des terrains.
  • les chantiers de rénovation des maisons.
  • les chantiers pierre sèche et autres grands travaux en extérieur.

Tous sont réalisés par les adhérents guidés par des amateurs compétents ou des professionnels.

Lou Valat étant situé dans le parc national des Cévennes, nous sommes soumis à certaines règles

de construction et rénovation.

Généralement organisés au printemps, en automne et en début et fin d'été (Voir le planning).

 

D'autres travaux importants ont été et seront réalisés par des professionnels locaux

et sortent du champ d’activité des adhérents.

 

L'association fait régulièrement appel à la Fondation du Patrimoine pour des aides financières.

 


La rénovation

Chaque année, Lou Valat entreprend des travaux d’entretien et de rénovation des locaux et des environs.

Travaux plus ou moins importants selon les priorités, les besoins et les moyens en bras et finances.

 

Lou Valat fait appel à des professionnels locaux pour réaliser des travaux d’importance comme la recons­truction

de la voûte au-dessus de l’entrée de la cuisine.

En effet, ces travaux requièrent des moyens et des connaissances techniques professionnelles


Le nouveau terrain

Un terrain dans le Vernet historique, jouxtant la propriété actuelle, une clède au toit branlant,
une citerne d’eau, des ruines, un investissement financier et humain, des travaux collectifs...
Voilà de quoi susciter nos énergies, nous faire rêver et... travailler ensemble !

 

♥ L’AG extraodinaire du 28/09/2013 a approuvé l’acquisition du terrain.


Chantiers Pierre Sèche

Nos stages bien rodés maintenant gardent les mêmes objectifs :
  • Drainage des terrains,
  • Reconstitution des terrasses,
  • Sensibilisation, réapprentissage et diffusion de la technique ancestrale de construction sans liant.
Et le même contenu :
  • Approche réfléchie de la construction en pierre sèche,
  • Visite commentée des sites avoisinants,
  • Documentation historique et technique de plus en plus riche au fil des années,
  • Débats au pied du mur, au coin du feu ou autour de la table, et questions-réponses à tout moment,
  • Travaux pratiques sur le site de Lou Valat.
Même si pour l’esthétique et la pédagogie, quartz, grès, calcaire ou granit agrémentent nos constructions,
le seul matériau travaillé est le schiste.
Les stages toujours encadrés par Marc Dombre, professionnel de la pierre sèche à Saint-Germain de Calberte,
et son équipe.
Le matériel et les outillages nécessaires sont fournis par l’entreprise.

Pierre sèche et murets... une œuvre de grande haleine

Dans les Cévennes, ce sont des centaines et plutôt des milliers de km de murets en pierre sèche qui soutiennent des terrasses, autrefois cultivées, aujourd’hui bien souvent abandonnées et envahies par les bruyères et chênes verts.

Ces murets gardent une fonction essentielle de protection contre le ravinement qui sur­viendrait immanquablement à l’occasion des très fortes pluies de la région, les “épisodes cévenoles”.

 Après avoir restauré ses maisons de Vernet, l’association s’est ensuite attaquée à la remise en état de ses murets. Un plan de 7 ans a ainsi été réalisé de 2002 à 2009 avec le soutien financier du Parc des Cévennes, du Département de la Lozère et de la Région Languedoc-Roussillon, et l’appui technique de Marc Dombre et de son entreprise de maçon­nerie, la Flandonenque, sise à Saint-Germain de Calberte.

 

Toutes ces années ont été rythmées par la réalisation de deux chantiers par an, pendant les vacances scolaires, chantiers assurés par les bénévoles de l’association avec l’aide de professionnels de l’entreprise

Après une pause de quelques années, l’association a ouvert en 2014 une nouvelle tranche de travaux.

Une opportunité s’était offerte d’acquérir en 2013 le terrain sur­plombant nos maisons ; il restait main­tenant à le remettre en état, en particulier maîtriser les écoulements d’eau qui plusieurs fois par an venaient répandre des pierres sur nos terrasses et risquaient à terme de provoquer des dégâts.

Un nouveau programme s’est donc mis en place associant des actions d’un profes­sionnel, Christian Émery et son entreprise La Picarolle, avec qui nous avons réalisé en 2016 un mur de soutènement important, et des chantiers de bénévoles pour des actions de moindre ampleur, sur des portions limitées de murets. Ces chantiers sont en même temps des stages de sensibilisation et formation à cette technique ancestrale de construction sans liant, technique qui retrouve actuel­lement une deuxième jeunesse dans bien des régions et en particulier dans les Cévennes.

 

À bientôt donc à Vernet !

louvalat@laposte.net

 

06 69 22 12 34

     Le tract

Visiteur n°