Vous avez la parole

Saisissez votre message puis cliquez sur ENVOYER. Le champ Site internet est facultatif.

Essayez d'être concis pour une meilleure visibilité de toutes les paroles exprimées

Commentaires: 10
  • #10

    Kahn Jacqueline jacqueline.kahn@laposte.nette.net (jeudi, 03 septembre 2020 15:29)

    Très ancienne de Lou Valat, j'aurai l'occasion de passer à Vernet avec de la famille lors la deuxième semaine de vacances parisiennes de Toussaint. En lisant la lettre relative au covid et à cet été, je crains qu'il n'y ait personne de Lou Valat....
    Qu'en sera-t-il ?

  • #9

    dominique Durand (mardi, 19 mai 2020 14:25)

    Le 19 mai.Petite visite sur le site et coup d oeil sur toutes les rubriques. Adhérent à Lou Valat depuis 2008 venu pour la pierre sèche ...est revenu comme intendant pour la pierre sèche et son chantier. Puis comme intendant en fonction de mes disponibilités professionnelles et une fois seulement comme cosomm(a)cteur: accordéon diatonique avec Marina- excellent souvenir-La plupart du temps comme petites mains aux différents chantiers.
    Peine comme tout un chacun je pense par la non ouverture des maisons cet été liées aux zones rouge verte , a son âge, son état de santé, le souci de sa propre santé, celle d autrui, son civisme ou toute autre motif ou motivation.
    Ce qui va me manquer cet ete c est le contact avec les habitants de Saint Germain, les commerçants surtout, la lecture rapide des nouvelles du pays au café par l intermédiaire du midi libre.La petite visite sur la terrasse du café ouvert que l été et les souvenirs de son propriétaire fana du tour de France.
    Cette rubrique m a servi de météo du jour .

  • #8

    Françoise EMERY (lundi, 30 mars 2020 20:07)

    Merci à Nadia Volf pour son excellente présentation des possibilités de l'automassage face au corona-virus Covid-19 !
    Elle nous la propose sur
    https://youtu.be/XO7xpezPzvs
    (une vidéo conférence du 25.3.20)

    Cette technique de soins à la portée de chacun, utilisable aussi en prévention, a été testée sur un effectif inimaginable : des millions de Chinois, car elle a été utilisée massivement dans les hôpitaux en Chine et accompagnée d'analyses mettant en évidence leur efficacité immédiate sur différents marqueurs.

    Deux avantages :
    - elle ne nécessite pas de produits extérieurs (Nadia Volf précise que les points sont efficaces même sans les huiles essentielles qu'elle suggère d'utiliser pour augmenter leur effet)
    - elle redonne à chacun son pouvoir d'agir au lieu de subir, ce qui en soi est bon pour les défenses immunitaires (expérience faite sur des rats : soumis au même stress, ceux qui peuvent agir, ne serait-ce qu'en se battant avec les autres rats de la cage, résistent mieux que ceux qui sont dans l'impuissance)

    Le printemps est là et nous pouvons agir sur nos défenses immunitaires !

    Et si expérience faite vous avez envie de pratiquer l'automassage dans notre petit coin de paradis des Cévennes, je vous donne rendez-vous au stage de Do-In, balades, un zeste végétarien, du 22 au 29 août 2020 !

  • #7

    Anne-Laure (dimanche, 29 mars 2020 16:55)

    Merci à Edmond et à son histoire de potirons pendant la guerre des Camisards. Evidemment, j'aurais préféré qu'elle me soit contée au cours d'une balade dans les montagnes plutôt que de la lire, en confinement, dans un appartement parisien. Mais c'est mieux que rien. Et c'est bien Internet. On peut garder le lien avec plein de gens qu'on aime.
    A très bientôt à tous, j'espère à cet été.

  • #6

    Grossmann René (mardi, 10 mars 2020 17:36)

    Très heureux de recevoir le programme 2020 et de redécouvrir Vernet et Lou Valat à travers le site Internet. Quel beau chemin tracé depuis la création et ce grâce à toutes les bonnes volontés qui se succèdent pour faire vivre l'association.
    Amitiés d'un ancien sage

  • #5

    LEBARON Anne (mercredi, 29 janvier 2020 07:13)

    A la fin de l'AG samedi dernier, lors du rangement, j'ai récupéré une petite assiette blanche avec un joli décor bleu et des couverts dans un sac en plastique transparent a bulles.A qui?

  • #4

    Jean paul bauret (jeudi, 07 novembre 2019 08:24)

    Très belle semaine de chantier fin octobre. Nous avons bien travaillé malgré un jour de pluie. Fête un soir pour celebrer le travail fait avec Marc. Visite du Parc le lendemain venu prendre des photos. Déjeuner avec Christian Emery pour fêter l'achèvement de la rénovation de la cléde....

  • #3

    Noëlle BEAUCHAMP 12 septembre 2019 (vendredi, 13 septembre 2019 00:41)

    Je savais qu'en allant au chantier d'ouverture, fin juin, des expériences variées et inattendues se produiraient: c'est pour ainsi dire voulu, à Louvalat. C'est voulu, c'est voulu par l"esprit de Louvalat, celui qui m'attire du côté des pierres, veut m'entrainer sur les terrasses, plane sur le plancher, de jour comme de nuit ; passe comme si de rien n'était avec les moutons, (si ..). Il est aisé de le deviner dans le rougeoiment des bûches de la cheminée Je lui dois beaucoup.
    Donc, je m'en doutais, je le voulais qu'il se passe quelque chose, je le savais d'avance mais pas complètement. Je vais tout raconter. Cela s'est passé dans les douches, avec Bernadette une petite camarade de travaux, je nettoyais les douches et principalement les joints des faïences, très petites surfaces un peu en creux comme vous savez, qu'on brosse avec une brosse adaptée (enfin, dans mon cas, c'était une brosse à dents usagée, c'est le coté "débrouille" gai ,de Louvalat). Et avec pas mal de vinaigre sur la brosse, Bernadette et moi délogeâmes les végétations cryptogamiques (c'est un mot scientifique pour qu'on me croit)qui poussent dans les douches dès qu'on se rhabille. Ces moisissures combinées avec des champignons (de douches) des bactéries, et d'autres filaments que personne n' étudie, se font la fête grâce à la HP (humidité permanente). A la deuxième douche, je dus faire appel à l'esprit associatif, le mien, pour continuer à estourbir les cryptochoses de plus en plus nom breuses me semblait-il; c'est un moment où je me suis demandé si l'esprit associatif et l'esprit de Louvalat, c'est pareil ? j'ai pensé que ce n'était pas pareil, comme çà toute seule, et je n'ai rien dit à Bernadette: elle n'aime pas perdre son temps quand y'a plein de bossage et de brossages. Et c'est à ce moment là que j'ai commencé à entendre tout près de moi, comme un souffle petit mais intempestif, décidé, mouillé, oui mouillé. Ca je l'ai dit à Bernadette, ce que j'entendais, elle m'a répondu "Chérie, ne cause pas avec Jeanne d'Arc, tu sais bien qu'elle a eu un procès". Ainsi parla Bernadette. Le vinaigre blanc continuait à couler à flots, je craignais de briser ma brosse à dents car Bernadette m'avait dit qu'elle avait eu un mal de chien à en trouver et que, bien sûr, il était exclu d'en chiper des vraies, celles des copains rangées sur les petites étagères près des lavabos; çà l'esprit de Louvalat l'aurait compris car il donne dans la fantaisie, je le crois, mais l'esprit associatif non : pas de pagaille. Tout en rêvant d'une brosse à dents toute neuve poils durs, , j'écoutais le souffle, je l'appelais maintenant le chuintement; il me procurait une sorte de distraction, un avantage pour la guerre contre les crypto de la HP, c'était bon à prendre. J'en avais bien besoin pour la troisième douche, celle tout au fond. Avec ses faux airs de luxe, sa porte en beau bois (châtaigner ?) et bien c'est la championne pour les crypto, c'est la meilleure pour la HP (humidité permanente). Bernadette m'a dit plus tard que j'en avais laissé (des crypto) et je n'ai rien répondu car c'était sûrement vrai mais je ne suis pas retournée voir. Dans cette douche fermée avec une vraie porte beaucoup trop belle pour elle, le chuintement se mit à me parler en vrai , tout bas, à moi, je mis un moment à comprendre. Il m'a dit "mais que fais tu avec cette brosse à dents de mascarade, ne serais tu pas plus intelligente avec un nettoyeur-vapeur pour tes joints ? " Mes joints ! Sur le moment j'ai pensé que c'était encore ce charmeur d'esprit de Louvalat qui voulait m'embobiner, il me le fait souvent, j'aime sûrement çà puisqu'il recommence dès que j'arrive à Vernet, j'adore. J'ai pensé que dans les douches, ce n'était pas grandiose, que j'étais au prise avec quelque chose de terre à terre et que çà ne devait pas être lui. L'esprit associatif ? en tout cas j'entendis encore : "et vois-tu, un nettoyeur-vapeur pourrait couramment servir aux toilettes, tu imagines, 98% de bactéries détruites ? et sans que çà dérange la mystérieuse et exigeante chimie de la fosse septique, et la literie ? tu y penses à la literie ? 98% !"
    Ca doit être pour çà que je n'ai pas bien fini cette douche enfermée dans le fond, j'ai brusquement saisi que nous n'avions pas Bernadette et moi, la bonne technique (peut être qu'à l'heure qu'il est, les crypto sont revenus).

  • #2

    nellia duarte (lundi, 08 juillet 2019 14:31)

    pour être passer à Lou Vallat : je reste sans voix, mon cœur ne s en remet pas..oui mes yeux et mon cœur ne font qu un.

  • #1

    Anne-Laure (vendredi, 29 décembre 2017 10:42)

    Je me suis enfin décidée à publier un petit texte que j'ai écrit après mon dernier séjour. Est-ce que vous vous y reconnaissez ?

 

 

 


Livre d'or 2005-2015


Jacquou7565 - 21/02/2015

Coucou aux kamishibai(eurs, euses) autrement appelés Gaïto en japonais, j’ai beaucoup apprécié ce stage de l’été 2013 et c’est avec grand plaisir que j’ai découvert les très belles photos joliment mises en scène de ces agréables moments passés en votre compagnie...
La bise aux continuateurs et autres courageux repreneurs de flambeaux !  Jacqueline

Corinne Janson - 02/02/2014

Aujourd’hui j’ouvre la boîte aux lettres, tiens c’est le journal de Lou Valat !
Je m’installe sur le canapé, j’ai toujours plein de choses à faire, mais je prends tout le temps de lire le journal de Lou Valat.
Alors, en qualité de “sage”(1), j’en ai lu des journaux, même que je les garde tous d’année en année. Oh non, je ne les compare pas, chacun a sa touche de couleur particulière, chaque exemplaire représente beaucoup de travail, de coordination, de mise en page, de talents divers et variés, chaque numéro se laisse lire avec des yeux gourmands, des envies soudaines d’y aller là tout de suite, comme une envie de... mais non, c’est pas possible, alors je me laisse aller là sur le canapé rouge à palper de l’âme le dessus d’une lauze, sentir l’odeur d’un panier rempli de champignons, humer au petit matin l’air de la maison du papé blottie au chaud dans mon duvet de plumes...
Alors donc, je voulais dire merci à tous et à toutes qui ont mis leur énergie et leur amour en mouvement pour raconter, pour transmettre et donner envie à d’autres d’y promener leur désir, à la rencontre des autres et d’eux mêmes.
(1) : membre du Comité des Sages de Lou Valat.

Alain - 09/11/2012

Me voici revenu une nouvelle fois de Vernet pour repartir une nouvelle fois au printemps prochain... Que de beaux souvenirs de cette Toussaint 2012. Souvenir de rencontres avec Jérôme, Marc, Nicolas, Gérard, Roland, ceux de là-bas. Souvenir de rencontre avec ceux qui viennent. Les maisons sont maintenant fermées pour l’hiver mais elle continuent de respirer le passage de tous ceux qui les font vivre en venant dans ce paradis des Cévennes.

Sylvie - 22/05/2012

Merci à chacun et merci à tous pour le bel hommage que vous rendez à Colette.

Edmond - 24/04/2011

Hélas, Colette, tu n’as pas pris de l’âge avec nous. Tu avais pourtant encore l’âge de prendre du bon temps. Et nous, on continue, on va prendre de la bouteille sans toi. Mais quand nous trinquerons en regardant les murs de pierres sèches, nous penserons à ta compétence, à ton efficacité, à ton courage, à ton obstination... Adieu Colette !

Mariane (co-fondatrice des “débuts”) - 02/04/2008

Belle idée que ce site et bravo de l’avoir fait à l’image de l’assoc, fidèle aux espoirs que nous y avons mis dès les débuts. Une vive émotion m’envahit à la lecture de cette continuité et de cette fidélité à l’esprit de départ. Je suis d’autant plus admirative que je sais que ça n’a pas été simple tout le temps.
Bon vent à tous. Mariane

Cathy - 01/02/2007

Lou Valat, c’est une petite bouffée d’air pur cévenol, dans l’été lumineux : un lieu à recommander à ceux qui veulent passer une semaine estivale en bonne compagnie. On y danse, on y chante, on y pétrit l’argile au son de l’accordéon, on y marche, on y fait de la gym douce, on y mange dehors (très bien) sur des grandes tables en bois, on y redanse, on y recause, on va voir les étoiles, on y rit, on s’y plaît, quoi... alors, on y revient.
Au plaisir de vous y (re)voir. Cathy (de Senlis)

Michel - 01/02/2007

« Écoute ça, aime » Les raisons de vivre sont autant de raisons de mourir, alors aime et vit. Quand tu t’indignes, ton cœur te montre ce que tu peux changer en toi, t’aimes-tu assez pour le faire ? La perfection est au bout du chemin ? Alors marche. L’amitié, c’est la moitié de toi qui est en l’autre et vice versa. Les hommes politiques expriment la partie de toi qui voit tout et qui ignore la réalité de l’autre. Gagner le paradis ? Depuis quand l’amour s’achète-t-il ? Il se donne, il s’écoule à travers toi si tu l’acceptes. L’enfer, c’est ta réalité imposée aux autres. Pour transformer l’acide en base, que fer, que fer !

Joëlle - 21/07/2006

Bravo pour le site qui j’espère contribuera à faire connaitre et vivre Lou Valat dans la continuité de ce bel esprit de partage et convivialité que l’on y trouve. Merci à tous ceux qui donnent de leur temps et de leur energie et de leur cœur pour la perennité de ce lieu. Je donne le bonjour à Marc avec qui j’ai fait un chantier pierre sèche, et espère avoir l’opportunité de renouveler l’expérience. Mes meilleures pensées à Toutes et à Tous. Joëlle de l’Ariège

Alain - 24/09/2005

Il est en Cévennes un village accroché, de loin il apparaît ; il est bien petit mais il me plaît. Ici, les murs ont le silence centenaire des paroles effacées, ici, les pierres ont la sécheresse des mains calleuses. Village vu de nulle part, au bout du sentier. Source de bien-être, environnement pur, lieu magique : Lou Valat

Isabelle - 13/08/2005

Bravo pour le site !... Une bouffée d’air pur dans notre grisaille parisienne. Une suggestion : pour alimenter le livre d’or, pourquoi ne pas reprendre qq citations du vrai livre d’or (vous savez avec papier et crayon, c’est bien aussi !) ? + les best de nos recettes. Peut-on vous envoyer des photos ? Quelles rubriques ? Cordialement. Isabelle Burignat

Christian G - 24/04/2005

Félicitations aux concepteurs de ce site. Bonne continuation. À bientôt à Vernet.

Linette - 20/04/2005

Bravo à Nathalie pour le choix des photos. Un vrai soleil venu des Cévennes, comme la voûte du mur.

Dan - 14/04/2005

J’aime Lou Valat, ses stages, son ambiance, ses pierres, son soleil. Et maintenant je l’ai à la maison les jours de pluie et d’hiver. Vite, illustrez-le. Dan